L'Alliance éthio-française d'Addis-Abeba : "un organisme de langue et de formation d'enseignants"

 

L'Alliance éthio-française (AEF) d'Addis-Abeba et le Service de coopération et d'action culturelle (SCAC) de l'ambassade de France en Ethiopie ont mis en place une convention avec l'université du Maine afin de faire de l'Alliance un« organisme de langue et de formation des enseignants ». Le directeur des cours de l'AEF, Soufiane Bensaid, nous en dit plus.

 

D'où vous est venue l'idée d'une telle convention avec cette université française ?

Soufiane Bensaid : L'Université du Maine est reconnue pour offrir des formations FLE (français langue étrangère, ndlr) de qualité. Avec le soutien du SCAC, l'Alliance éthio-française souhaite s'appuyer sur cette expertise pour faire monter en compétences ses enseignants à travers l'obtention du Diplôme Universitaire de l'Université du Maine. Ce partenariat présente l'avantage d'offrir une certification internationalement reconnue et un curriculum de qualité élaboré conjointement par l'équipe pédagogique de l'Alliance et les enseignants-chercheurs de l'Université du Maine en France.

 

Il s'agira du premier Diplôme Universitaire de FLE délivré en Ethiopie. Que représente ce projet pour l'Alliance et pour l'Ethiopie ?

Pour l'Alliance éthio-française, cela représente beaucoup. La mise en place de ce diplôme permet de nous positionner comme organisme de langue et de formation d'enseignants. En effet, le Diplôme Universitaire en Français langue étrangère de l’Université du Maine a une vocation professionnelle : préparer aux carrières d’enseignant ou d’animateur dans le domaine de l’enseignement du français enseigné comme langue étrangère : enseignement du FLE en France (entreprises privées, enseignement aux migrants, mouvements associatifs); enseignement du FLE à l’étranger (lycées, écoles, Alliances Françaises, Centres et Instituts culturels etc.); enseignement du FLE dans les structures privées (enseignement primaire ou secondaire, lectorat d’Université, écoles de langues, service de formation continue des entreprises etc.) En plus des possibilités d'emploi, il permet d'accéder à un master FLE dans une université française. Avec le soutien de l'ambassade de France, ce projet s'inscrit dans une stratégie plus globale d'amélioration de l'enseignement du français en Ethiopie. Il vise à consolider le vivier des professeurs déjà existants et d'inciter les francophones en Ethiopie à s'orienter vers les métiers de l'enseignement.

 

Qui participera à la formation, et en quoi celle-ci est positive pour le rayonnement de la langue française en Ethiopie ?

Pour la première année, seuls les enseignants (niveau B2) des écoles privées, du lycée français Guebre-Mariam et de l'Alliance éthio-française pourront postuler. Avec la présence d'un Master FLE à l'Université d'Addis-Abeba, l'ouverture d'un DU FLE permettra de compléter de manière pertinente le dispositif de formation FLE.

Copyright © 2016 - Designed By TBM